circonspection


circonspection

circonspection [ sirkɔ̃spɛksjɔ̃ ] n. f.
XIIIe; lat. circumspectio, de circum « autour » et specere « regarder »
Surveillance prudente que l'on exerce sur ses paroles, ses actions, en prenant garde à toutes les circonstances. discrétion, réflexion, réserve, retenue, sagesse. Agir, parler avec circonspection. attention, discernement, précaution , prudence. Ils « ne marchaient pas sans une certaine circonspection sur ce sol nouveau pour eux » (Jules Verne). Apporter, mettre beaucoup de circonspection dans le règlement d'une affaire. diplomatie, mesure, modération. ⊗ CONTR. Imprudence, légèreté, témérité.

circonspection nom féminin (latin circumspectio, -onis) Prudence qui incite à ne négliger aucune circonstance avant d'agir ; précaution, réserve : Examiner un projet avec circonspection.circonspection (synonymes) nom féminin (latin circumspectio, -onis) Prudence qui incite à ne négliger aucune circonstance avant d'agir ;...
Synonymes :
- méfiance
- précaution
- réflexion
- réserve
Contraires :
- étourderie
- légèreté
- témérité

circonspection
n. f. Prudence, retenue, discrétion.

⇒CIRCONSPECTION, subst. fém.
Retenue prudente que l'on observe dans ses paroles ou ses actions. Redoubler de circonspection dans sa conduite (SENAC DE MEILHAN, L'Émigré, 1797, p. 1773). La prudence (...) n'est pas le calcul étroit et lent de la circonspection (MOUNIER, Traité du caractère, 1946, p. 421) :
1. Habitué à peser ses paroles, à combiner ses actions, il [monsieur de Bourbonne] cachait sa profonde circonspection sous une simplicité trompeuse.
BALZAC, Le Curé de Tours, 1832, p. 212.
2. ... il avait alors trente-cinq ans, il n'avait pas pris femme encore, par prudence et circonspection et crainte aussi de mal tomber.
RAMUZ, Aimé Pache, peintre vaudois, 1911, p. 19.
Au plur. Je suis d'une lenteur quasi désespérante à côté de toi, encombré que je suis de craintes, de circonspections et de méthodes (J. RIVIÈRE, Correspondance [avec Alain-Fournier], 1907, p. 250).
Rare, vx. Avoir la circonspection de + inf. (cf. LAS CASES, Le Mémorial de Sainte-Hélène, t. 2, 1823, p. 453).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1re moitié du XIIIe s. (Trad. de Beleth, B.N. 1. 995, f° 10 v° ds GDF. Compl.). Empr. au lat. class. circumspectio « action de regarder autour; attention prudente », dér. de circumspicere (circonspect). Fréq. abs. littér. :185.

circonspection [siʀkɔ̃spɛksjɔ̃] n. f.
ÉTYM. XIVe; lat. circumspectio, de circum « autour », et specere « regarder ».
Surveillance prudente que l'on exerce sur ses paroles, ses actions, en prenant garde à toutes les circonstances. Discrétion, réflexion, réserve, retenue, sagesse. || Avoir de la circonspection. Observer (s'). || Il agit avec circonspection. Attention, considération, discernement, précaution, prudence. || User de circonspection. || Apporter, mettre beaucoup de circonspection dans le règlement d'une affaire. Diplomatie, mesure, modération. || Parler avec circonspection, avec ménagement. Sobriété. || Circonspection fière et distante. Quant-à-moi, quant-à-soi. || Sans circonspection. || La circonspection vient avec l'âge. || Faire preuve de maturité et de circonspection. || Il est d'une circonspection excessive, c'est un timide, un trembleur.
1 Il faut procéder avec circonspection, et ne rien faire, comme on dit, à la volée (…)
Molière, l'Amour médecin, II, 5.
2 Je me résolus d'aller si lentement, et d'user de tant de circonspection en toutes choses que, si je n'avançais que fort peu, je me garderais bien au moins de tomber.
Descartes, Disc. de la méthode, II.
3 Il (Danton) avait cet instinct du grand qui fait le génie, et cette circonspection silencieuse qui fait la raison (Garat).
Barthou, Danton, p. 12.
4 (…) cette circonspection, cette réserve, qui sont, dans la jeunesse, les signes ordinaires de l'orgueil (…)
G. Duhamel, le Temps de la recherche, VIII, p. 108.
CONTR. Étourderie, imprévoyance, imprudence, inattention, légèreté, témérité. — Confiance.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • circonspection — Circonspection. s. f. Prudence, retenüe, discretion. Il faut user de grande circonspection. il a apporté beaucoup de circonspection dans cette affaire. agir, parler avec circonspection …   Dictionnaire de l'Académie française

  • circonspection — CIRCONSPECTION. s. fém. Prudence, retenue, discrétion. Il faut user de grande circonspection. Il a apporté beaucoup de circonspection dans cette affaire. Agir, parler aveccirconspection …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • circonspection — (sir kon spè ksion ; en poésie, de cinq syllabes) s. f. Qualité de l homme circonspect. User de circonspection. •   Elle y [à sa langue] avait mis une garde de circonspection, MASS. Carême, Mort.. •   Malgré la circonspection de son aimable et… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CIRCONSPECTION — s. f. Prudence, retenue, discrétion. Il faut user de grande circonspection. Il apporta, il mit beaucoup de circonspection dans cette affaire. Agir, parler avec circonspection …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CIRCONSPECTION — n. f. Manière d’agir ou de parler de celui qui est circonspect. Il faut user de grande circonspection. Il apporta, il mit beaucoup de circonspection dans cette affaire. Agir, parler avec circonspection …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • précaution — [ prekosjɔ̃ ] n. f. • mil. XVIe; lat. præcautio, de præcavere « prendre garde » 1 ♦ Disposition prise pour éviter un mal ou en atténuer l effet. ⇒ garantie, mesure, prévention, protection. Précautions contre les maladies. Ce serait une excellente …   Encyclopédie Universelle

  • PRUDENCE — PRUDENCE, lat. AURELIUS PRUDENTIUS CLEMENS (348 env. env. 410) Né à Calagurris (Calahorra), en Espagne, il eut une brillante carrière juridique et politique; deux fois gouverneur de province en Espagne, il exerça de hautes fonctions à la cour de… …   Encyclopédie Universelle

  • circonspect — circonspect, ecte [ sirkɔ̃spɛ(kt), ɛkt ] adj. • fin XIVe; lat. circumspectus → circonspection ♦ Qui prend bien garde à ce qu il dit et fait. ⇒ attentif, avisé, 1. discret, prudent, réfléchi, réservé, sage. Un diplomate circonspect. Antoine « sous …   Encyclopédie Universelle

  • réserve — [ rezɛrv ] n. f. • 1342; de réserver I ♦ (Abstrait) Le fait de garder pour l avenir. 1 ♦ Dr. Clause restrictive qu on ajoute afin de ne pas se trouver lié par une obligation. Faire ses réserves : se prémunir contre l interprétation qui pourrait… …   Encyclopédie Universelle

  • réservé — réserve [ rezɛrv ] n. f. • 1342; de réserver I ♦ (Abstrait) Le fait de garder pour l avenir. 1 ♦ Dr. Clause restrictive qu on ajoute afin de ne pas se trouver lié par une obligation. Faire ses réserves : se prémunir contre l interprétation qui… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.